Chapitre 11

Darwin

Illustration by Paloma Agüera

– Certains animaux mangent leur progéniture – dit le guide alors que je retire un de mes patients de la gueule d’un tigre.

– Arrête de jouer, Tomás – j’insiste – tu ne vois pas qu’on ne peut pas les toucher ?

Quelques secondes plus tard, et presque sans avoir le temps d’empêcher le félin de manger le patient, un orang-outan saisit Juanita par le cou et tente de l’étouffer. Une fois Tomás en sécurité, je m’approche d’eux, mais Juanita est immobile dans son fauteuil roulant depuis des années et son handicap ne l’aide pas à retrouver la vie. L’un des patients s’approche de moi au milieu de ma lutte et me dit, en bafouillant :

– Assistant, Timón nous attaque.

Je laisse le primate à l’un d’entre eux avec le fauteuil roulant et, derrière moi, des centaines de suricates qui semblent adorablement lutter contre les patients qui, comme l’a commenté sans grande précision le guide au début de la visite, « sont toujours des bipèdes ». Les suricates sont plus insaisissables et, bien qu’ils aient moins de force que le tigre ou l’orang-outan, ils sont nombreux, accompagnés de rats grimpeurs qui remontent le long des jambes que certains patients parviennent à enlever « grâce » à leurs mouvements spasmodiques involontaires sans s’en rendre compte.

– C’est ce qu’on appelle un infanticide – poursuit le guide, qui semble totalement inconscient du jugement dernier qui se déroule dans la salle – et ils le font pour assurer la survie de l’espèce.

Ce qui ne survivra pas, je pense, c’est mon salaire, mes patients et le centre de jour qui a organisé cette excursion au Musée des sciences naturelles.

– De cette façon, seuls les plus forts vivent – poursuit le guide en s’adressant à Tomás, qui est en train de se faire dévorer par un ours paresseux – parce que les soins prodigués à leur progéniture malade peuvent nuire au développement de leur lignée et à la reproduction de la progéniture génétiquement valide.

Avez-vous des commentaires sur cette section ?

Rendez-vous dans la section Forum pour partager vos réactions, opinions, commentaires ou questions sur les textes écrits par Luis dans la section « Chronique d’une fortune annoncée ».